You are currently viewing Du Coup

Du Coup

  • Post category:Le coin du bien parler
  • Commentaires de la publication :0 commentaire
  • Temps de lecture :3 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :9 septembre 2023

Qui n’a pas entendu un enfant, un adolescent voire même un nombre grandissant d’adultes utiliser à outrance, ce qui confine au tic de langage, cette irritante locution : « du coup » ?

Utilisée à toutes les sauces, « du coup » a fait disparaître des conversations toutes les autres constructions adverbiales qui, si elles nécessitent quelques millièmes de seconde supplémentaires pour être prononcées, n’en demeurent pas moins plus jolies et surtout, en français dans le texte.

Car oui, je vous le dit, DU COUP, dans 99,99% des cas est une locution mal utilisée et donc, incorrecte en français.

C’est devenu tellement fréquent que les québécois se moquent (1) (2) (3) des français en les appelant les « du coup ».

Il y a deux cas précis ou l’on peut utiliser « du coup » : si vous parlez d’un coup réel : « il est tombé raide mort sous la force du coup », ou si vous pouvez remplacer « du coup » par « aussitôt ». En dehors de ces deux cas, utiliser « du coup » est un abus de langage ! Et pourtant, il y a pléthore de jolies constructions adverbiales ou conjonctions pour bannir cette embololalie maladive.

Que diriez-vous de : ainsi, de ce fait, donc, cependant, en conséquence de quoi, finalement, après quoi, étant donné que, etc. Une petite liste intéressante ici. Et je ne parle même pas de l’usage frénétique de « du coup » comme ponctuation finale d’une phrase, ce qui ne veut rien dire le plus souvent.

« On va manger au restaurant Japonais .. Du coup ? »…

À faire circuler sans modération !

Laisser un commentaire