Coin Bien Parler

Bayer aux corneilles

Si vous êtes enseignant, formateur, il vous est certainement déjà arrivé de voir l’un de vos élèves bâiller aux corneilles… Mais… Ne serait-il pas plutôt en train de “Bayer” aux corneilles ? 

C’est une erreur d’autant plus fréquente que les deux mots (Bayer et Bâiller) ont une signification très proche et ont tous les deux la même racine latine “Batare”. Cependant, ils n’ont pas le même sens. 

Lorsque l’on bâille, on ouvre la bouche sous le coup de la fatigue ou de l’ennui. Cela signifie aussi être mal fermé ou entrouvert, ce qui s’applique alors à une porte ou à une robe mal ajustée.

Bayer est un verbe plus ancien qui veut dire “Ouvrir grand la bouche, regarder quelque chose avec stupéfaction et émerveillement”.

La locution Bayer aux corneilles signifie regarder en l’air sans rien faire. Fort bien, mais pourquoi parle-t-on ici de corneilles ? Au XVIe siècle, le mot corneille était utilisé pour désigner des objets sans importance. 

C’est pourquoi Bayer aux corneilles signifie rester la bouche ouverte à regarder une chose sans intérêt…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *