Coin Bien Parler

À vau-l’eau

« Ah la la… tout va à vau l’eau dans notre pays »

Voici en quelques mots le sentiment de papy Jean-Pierre lors du dernier dîner en famille. Mais d’où vient cette jolie expression française si douce à l’oreille ? Et que veut-elle dire exactement ? Est-ce que Papy Jean-Pierre l’utilise bien ? Voyons ça ensemble.

Pour bien comprendre, il faut remonter au 12e siècle. À cette époque le terme Vau désignait une vallée. « Aller à Vau » signifiait « en descendant le long » (de la vallée) ou « en suivant la pente » (de la Vallée toujours…).

Le mot Vau n’est plus utilisé en français, mais on le retrouve cependant dans certaines expressions comme « par monts et par vaux ». Les chasseurs utilisent quant à eux l’expression « à vau-vent » ou « à vau-le-vent » pour indiquer que « ça va dans le sens du vent ».

L’expression aller à vau-l’eau signifie de nos jour, partir à la dérive, sans réel contrôle.

La première personne qui « semble » avoir utilisé cette expression au sens figuré, c’est à dire telle que nous l’employons de nos jours, est Michel de Montaigne en 1580 dans un essai intitulé : La science du monde s’n va nécessairement à vau-l’eau.

Sources :

https://fr.wiktionary.org/wiki/aller_%C3%A0_vau-l%E2%80%99eau

https://www.lalanguefrancaise.com/expressions/aller-a-vau-l-eau-definition-origine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *